Envie de changer de vie : du fantasme à la réalité

PsycologiesLa Une d’une célèbre magazine de psychologie orne les kiosques parisiens : envie de changer de vie ? Du fantasme à la réalité. C’est qu’un tel sujet ne laisse pas indifférent. Je n’ai pas lu le dossier, mais qui n’a pas rêvé un jour de partir s’exiler à l’autre bout du monde (ça c’est pour le fantasme), ou de mettre sa vie en conformité avec ce qu’elle devrait être vraiment (nous sommes déjà plus proche de la réalité).

Passons sur la façon la plus commune de changer de vie, celle qui consiste à changer de partenaire de vie par amour. On se mariait autrefois pour la vie, on s’engage et réengage à présent pour vivre avec celui ou celle qu’on aime et c’est ce sentiment qui guide et justifie nos choix, avant les nécessités économiques qui bridaient jadis nos vies et nos libertés, avant les carcans religieux et moraux aussi qui nous empêchaient tout épanouissement, toute réalisation de nous même. Le sacrifice valait promesse de vie. A présent, on s’assume, le fantasme devient réalité, le bonheur est possible et l’amour est une force essentielle, fondamentale pour accompagner nos vies. Et si l’on ne se met pas en mouvement, c’est qu’on ment pour n’avoir qu’un amant, c’est qu’on fait le paon pour ne garder qu’une maîtresse. Nous n’avons plus les excuses de nos grands-parents, ni la moindre circonstance atténuante afin de donner un sens à nos vies et sortir de nos médiocrités et de nos lâchetés pour moisir sur pieds.

On peut aussi s’imaginer changer de vie par ennui, pour ne pas se sentir à sa place, afin de s’offrir un nouveau départ. Parce que le quotidien devient un fardeau qu’il nous faut porter plus qu’il nous porte. Certains choisissent la voie d’une réorientation professionnelle, d’une nouvelle formation ou fonde leur propre activité, déserte le bureau un beau jour pour monter petit commerce. D’autres disparaissent complètement, ne laissant aucune trace derrière eux. Ils sont plusieurs milliers chaque année à « partir chercher des cigarettes » pour ne jamais revenir, souvent en organisant avec talent leur nouvelle vie et leur intraçabilité. Mais n’emporte-t-on pas ses souvenirs, ses nuages, ses tourments sous ses semelles ?

juppeveniseIl y a encore la Tentation de Venise, cette prise de conscience sans concession de la futilités des choses et des actes qui nous accaparent parfois, et dont Alain Juppé fit un livre1. Ce sentiment que nous aurions mieux à faire ailleurs, sur d’autres chantiers, auprès d’autres personnes afin de nous épanouir différemment. Tentation de Venise, comme une invitation à changer de vie de l’intérieur, d’abord.

Changer de vie nécessite certainement du courage, surtout s’il n’est pas porté par l’amour, là où l’évidence va donner la force. Plus il s’agira de se sauver, plus la catharsis sera rude, à l’opposé peut-être de cette démarche émancipatrice. Ne pas imaginer changer de vie, ne pas changer de vie quand il le faut, n’est-ce pas commencer déjà un peu à mourir ?

Philippe Lachaise

(1) La Tentation de Venise, Alain Juppé, Ed. Grasset, 1993, 288 p.

[wpsr_socialbts]

2 commentaires

  1. Bravo pour ce texte Monsieur ! Mon amant doit moisir sur pieds comme vous dites… Vous décrivez très bien les « je t’aime » hypocrites de quelqu’un qui m’a « trimballé » des années avec ces « je t’aime » et sa femme qu’il n’aimait plus et ses projets. Il est toujours avec.

    J'aime

    • La même expérience malheureuse que vous Agnès. Il ne faut pas se fier à ces gens là : il vous disent la main sur le cœur qu’ils vous aiment, qu’ils ne peuvent pas se passer de vous, que l’autre ne compte plus, qu’ils réfléchissent puis ils vous piétinent sans scrupule. Et en plus ils vous font croire qu’ils s’en veulent mais ils s’en fichent. ils ne pensent qu’à eux. Ce sont des pervers narcissiques, des égoistes. Ils ne nous aiment pas, ils ne pensent qu’à se faire plaisir. Ils nous brisent et n’y font même pas attention. Ils passent à quelqu’un d’autre.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s