Il y a un temps pour tout

cvt_Lecclesiaste_9994Parfois, les « textes sacrés » sont eux aussi riches d’enseignements, à l’enseigne de cet extrait de l’Ecclésiaste1, intense en morale comme en sagesse. L’aspect dual n’ôte pas la portée éthique et parle à l’homme qui y puise réponse, réflexion. Chacun y retrouve l’évocation de paroles et de gestes passés, comme allusion à ses interrogations présentes. L’ombre d’une émotion y plane, quand ce n’est pas l’incitation à quelque solution. Ce texte, ce sont des clés, des bribes de lumières que l’on imagine glissées vers nous comme pour nous venir en aide et nous montrer la voie. Il a la puissance tranquille des évidences humaines et éternelles, la simplicité des contrastes qui laissent cependant imaginer le ternaire pour échapper à ce balancier par trop brutal, binaire et définitif.

« (…)Il y a un moment pour tout, et un temps pour chaque chose sous le ciel: un temps pour engendrer, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher.
Un temps pour tuer, et un temps pour soigner; un temps pour détruire, et un temps pour construire. Un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour gémir, et un temps pour danser.
Un temps pour lancer des pierres, et un temps pour les ramasser; un temps pour s’embrasser, et un temps pour s’abstenir. Un temps pour chercher, et un temps pour perdre; un temps pour garder, et un temps pour jeter.
Un temps pour déchirer, et un temps pour recoudre; un temps pour se taire, et un temps pour parler. Un temps pour aimer, et un temps pour haïr; un temps pour faire la guerre, et un temps pour faire la paix (…) ».

(1) Ecclésiaste (3, 1-11)
PS : mes articles, volontairement courts généralement, vont être davantage réduits quelques temps encore pour cause de déplacements en province. Qu’il me soit excusé le style temporairement lapidaire de mes irruptions ici. Un plaisir tout particulier à passer un moment avec notre chaleureux et pétillant Alain Nonnet en son accueillante « Cognette » d’Issoudun.

Un commentaire

  1. si beau, si juste, si vrai… sans cesse retrouvé, à chaque nouvelle lecture
    si bienvenu, dans notre société qui semble parfois perdu le sens du temps même 😉
    « La mer… toujours recommencée… » disait la poète
    A quand quelques lignes sur ce dernier ? 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s